Badge topographe

   Si vous voulez tracer un raid, vous pouvez trouver des cartes IGN sur https://www.geoportail.gouv.fr/carte.

La triangulation
 
C’est un élément clef pour tout scout qui commence à s’intéresser à la topographie, et comme je prépare justement mon badge topographe, je vais tenter de vous expliquer les mystères de la triangulation.  
Elle peut être utile dans deux cas :
− Trouver la relique du grand jeu grâce aux 3 azimuts que donnent les chefs à partir de 3 points différents. −  Retrouver sa position sur une carte, quand on s’est perdu (même si on ne se perd jamais) à l’aide de 3 éléments du paysage.
 
Je vais plutôt vous parlez du second cas car vous êtes nombreux à ne jamais avoir eu recours à la fameuse triangulation dans ce cas .
Mettez-vous bien en tête que vous êtes perdus, avec seulement une carte et une boussole. Voici les différentes étapes à respecter pour vous retrouver sur la carte rapidement :
 1) Orientez votre carte à l’aide de votre boussole. 
 2) Repérez dans le paysage 3 éléments identifiables sur la carte, éléments naturels (rivière, montagne...) ou éléments construits  par l’Homme (clocher, château d’eau, chemins de fer...).
 
 3)  Prendre les azimuts de ces 3 éléments.
 
4) Tracez les droites passant par les éléments relevés, pour trouver l’angle de la droite par rapport au nord, il suffit de soustraire 180° à chaque azimut relevé supérieur à 180° et d’additionner 180° à chaque azimut relevé inférieur à 180°.
Les 3 droites se rejoignent théoriquement en un point, mais à cause de petites imperfections on tombe sur un petit triangle appelé le triangle d’erreur. Vous savez désormais que vous vous trouvez à l’intérieur de ce triangle, maintenant, choisissez votre itinéraire pour rejoindre votre route au plus vite.
J’espère que vous avez compris ce que vous devez faire si jamais vous vous perdez de nouveau.
       
Pierre Berger de Gallardo, 3ème de l’Espadon

La Topographie

 
  Il était une fois, dans un lointain pays, Trois Mages qui décidérent de suivre une étoile, fascinés par sa beauté et son éclat. Et la splendeur de cet astre brillant dans ce ciel de Judée n’égalait en rien la grandeur des événements qui allait suivre…
 
Cette histoire, vous la connaissez tous depuis très longtemps. Depuis si longtemps que vous ne vous posez plus de questions à ce propos. Par exemple: de nos jours, si cela nous arrivait, il y a peu de chances pour que nous fassions nos valises pour la suivre; d' autant plus que nous ne regardons pas beaucoup les étoiles.
 
Alors qu' est-ce qui les a poussés, eux, ces « rois » mages, à regarder tout à coup dans le ciel et se dire : « Oh, la belle grosse! Je vais la suivre... »
 
L' explication à tout ceci est la suivante: les mages en question, loin
d' être des « rois », étaient des savants: ils étudiaient, entre autres, les étoiles. Pourquoi les étoiles? Parce que c' était la seule manière de s' orienter à l' époque. Et oui, on utilisait les constellations et la position des étoiles pour points de repère ! 

 
Le Moyen-Orient compte beaucoup de grands savants dans son histoire. De là venaient les plus grands alchimistes du moyen-âge. Ainsi ce sont eux qui sont à l' origine de la Topographie, la représentation du milieu. Le terme « Azimut », que nous connaissons bien, vient de l' expression arabe « al-samat », qui signifie « le droit chemin».
  
Un azimut, qu' est-ce que c' est ? Hé bien, il s' agit tout simplement des graduations se trouvant sur ta nouvelle boussole Recta, tout étincelante !

Mais commençons par le début: la meilleure façon de se repérer est, bien sûr, d’avoir une carte ( !). Pour savoir où l' on se trouve sur cette dernière, il faut savoir être observateur et regarder autour de soi pour trouver des noms, des lieux-dits... indiqués sur la carte. En forêt, Je problème ne se pose pas : chaque route, chaque parcelle, chaque étoile porte un nom.
 
Mais si l' on se trouve dans un lieu désert, sans nom, on peut s' aider du relief : les courbes de niveaux. Le principe est simple : ce trait relie tous les points ayant la même altitude. Tous les 10 mètres, une nouvelle combe apparaît. Ainsi on sait que plus les courbes de niveaux sont rapprochées, plus il y a de relief.
 
Revenons aux Azimuts (Vous trouverez parfois l' écriture «Azimuth »). Tout point du globe est situé par rapport à vous, cher topographe en herbe, suivant une direction bien précise, correspondant à un azimut. Suivre un azimut signifie aller dans une direction donnée.
 
Pour cela, tournez la partie mobile de la boussole jusqu' à ce que le curseur pointe l' azimut voulu, puis alignez l' aiguille du nord sur la flèche rouge de la partie mobile de la boussole, maintenant suivez la direction qu' indique l' avant de la boussole.

 
La méthode inverse vous donnera l' azimut d' un point voulu: dirigez votre boussole vers ce point, tournez la partie mobile pour faire coïncider la flèche rouge avec l' aiguille du nord, rouge égaIement.
 
Peut-être un jour vous retrouverez-vous perdu dans une plaine ou autre. Heureusement vous voyez au loin trois points bien visibles, indiqués sur la carte. Vous prenez l' azimut de ces trois points et vous les tracez sur la carte. Le point de rencontre de ces trois droites donne l' endroit où vous vous trouvez.
 
Louis Marie, C.P du Castor (1997-1998).