Patrouille de l'Albatros

Week - end de l’Albatros (2009)

Lorsque nous fûmes réunis au local nous remarquâmes un beau gros message de morse (environ 15 cm de large et 20 de long) qui nous attendait sur la table.

Ce fut avec grande hâte que nous le déchiffrions. Il disait : rendez-vous à la station Luxembourg, puis vous irez au 252 rue Saint Jacques et noterez de quel catégorie de bâtiment il s’agit.

Ensuite vous noterez le nom de la rue accordée à un physicien. Quel est la personne enterrée sous le collège de France ? Comment s’appelle la colline célèbre dans les environs ?

Bien sûr, il n’y avait pas que cela mais notre très cher Marsouin écrivait un maximum de mots inutiles comme : deux cent cinquante-deux ou encore je vous souhaite de réussir, et j’en passe.

Notre retour au local où nous devions retrouver notre CP était prévu à 17h, après cela nous sommes allés discuter avec le Père Combeau. Après notre dîner nous allâmes au Sacré-Cœur pour la messe puis pour une heure d’adoration pendant la nuit auprès du Saint-Sacrement. Le réveil fut difficile mais un bon petit déjeuner dans le café du coin nous a bien tous réveillé. Après cela nous nous rendîmes aux puces pour acheter couteaux, zippos, rangos ou encore veste de treillis. Quand le CDP fut achevé un bon petit restaurant nous attendit et nous en ressortîmes bien repus.         

 

Damien Léonard

Résumé du week - end de patrouille du 6 décembre (2008)
 
Le rendez-vous était fixé à 14h00 au local pour ce premier week-end de Patrouille. L’Albatros se dirigea alors vers Saint Rémy Lès Chevreuse.

En arrivant au lieu, nous plantâmes vite la tente, car le programme avant la tombée de la nuit était encore chargé.

Ainsi, Charles-Edouard, le SP, et Damien, le  quatrième, nous expliquèrent les fondamentaux du froissartage : le mi-bois et le méplat. Le cours a été bon, puisque nos deux nouveaux, Tancrède et Paul, réussirent à faire une mi-bois seuls. 

Enfin, nous avons, sous l’égide de Marsouin, notre CP, innové : nous avons fait un « topo spi ». Cela consiste à parler pendant environ une demi-heure autour d’un sujet chrétien afin de toujours mieux vivre en tant que tel.  

Après une veillée mouvementée, nous fîmes un CDP puis nous couchâmes. Le sommeil fut de courte durée, puisque le CP et le SP nous réveillèrent au moyen de pétard. Le palais de notre bon Tzar était assiégé par les factieux, nous devions l’approcher sans nous faire repérer. Les plus braves d’entre nous reçurent des cadeaux de la part de la Tzarine.

Enfin, nous pûmes aller dormir, cette fois jusqu’au lendemain matin.  Le matin, avant de partir pour la messe (pour sourds et malentendants) nous fîmes un débriefing sur le week-end et le rôle de la patrouille dans notre vie quotidienne.   

Après la messe, nous déjeunâmes puis rentrâmes sur Paris.
 
François de La Crouée